Arrêtons de parler de transformations Agile, parlons d'évolutions Agile en s'inspirant du vivant !

Mis à jour : févr. 23

48% des organisations font de la résistance au changement lors de la mise en place de l’Agilité (soit presque la moitié !)

Bonne nouvelle, ce n’est pas moi qui le dis, c’est le 14e rapport « State Of Agile » sur l’application de l’agilité en entreprise qui est sorti en novembre 2020.


Partant de ce constat, bien que l’agilité rassemble de plus en plus d’enthousiastes, l’application des principes de gouvernance partagée, d’auto-organisation ou encore de #Scrum est difficile à implémenter dans les organisations.


Rappelez-vous toujours ceci : une organisation est un écosystème vivant qui ne peut être réduit à une somme de processus ou encore à un organigramme pyramidal.


Pour faire évoluer simplement et durablement une organisation, nous devons accepter sa complexité et abandonner le contrôle et le commandement excessif.


Il ne sert à rien de vouloir rafistoler les transformations agiles ou #Scrum actuelles, on ne s’en sortira jamais. On ne rafistole pas les transformations, on les change pour parler d’évolution ! Quand on parle de transformations, on laisse sous-entendre un état final alors que lorsque l’on parle d’évolution, on laisse transparaître une évolution permanente ancrée dans la manière de penser des hommes et des femmes composants les écosystèmes (y compris les managers car ils ont un vrai rôle à jouer dans les évolutions de demain).


Je pense profondément que la solution est dans la nature. Il nous faut exploiter cette dernière comme source de connaissance et non plus comme une source de matière. S’inspirer au maximum des principes du vivant et aller vers de l’innovation des modes d’organisation nous permettra de cultiver un environnement sécurisant, l’esprit d’ouverture, une communication honnête, la responsabilité individuelle et collective.


Non ! nous ne sommes pas un « Homo Economicus »


L’être humain est bel et bien un système complexe qui se construit à travers ses valeurs, ses expériences, ses échanges ... Ce système est constitué de plusieurs éléments mentaux, physiques et émotionnels, qui forment l’écologie d’une personne, c’est-à-dire l’équilibre dynamique de ces éléments dans tout son système personnel. Cela lui permet de bien vivre et d’apporter de la valeur à la société ... Voir même de l’Innovation


Développer l’intelligence Collective massivement et tendre vers l’autogestion, voilà le chemin qui pourrait renforcer vos écosystèmes des chocs, mais aussi permettre à ses derniers d’innover dans le chaos. C’est ce que l’on définit comme étant l’antifragilité qui est purement et simplement le contraire de la « fragilité ».


Business Plan, plans stratégiques, un plan qui répond à beaucoup de questionnements et d’incertitudes PI Planning… Les formats sont divers, mais les entreprises ont toujours le même objectif : prévenir l’imprévisible pour ne pas subir l’inattendu. Force est de constater qu’elles ratent régulièrement leurs cibles et offrent à grand frais l’illusion d’être agile. Il y aurait donc une singularité naturelle à la « posture prospectiviste » qui serait, à y regarder de plus près, le symptôme de la « fragilité » d’organisations craignant l’inattendu et tentant de s’en protéger par tous les moyens disponibles.


Autrement dit, l’évolution vers l’antifragilité est un ADN que de nombreuses entreprises ou organisations peuvent toujours retrouver en remettant l’humain au cœur de leur évolution et en s’appuyant sur une raison d’être tout en gardant (ou en recyclant) ce qui était déjà d’humanisant dans les organisations en places.


Les écosystèmes actuels cherchent la résilience, allons plus loin en s’inspirant du vivant avec notre démarche #Biomimagile !

Vous l’aurez compris, il n’est pas évident de mener des évolutions agiles simple et durable dans vos organisations. Notre démarche #Biomimagile est là pour faciliter le changement profond des modes de pensée individuels et collectifs et des interactions au sein de l’organisation ou de l’entreprise.

Notre démarche s'inspire des modèles d'organisation du vivant (biomimétisme), mobilise et facilite avec l’aide des outils de l'intelligence collective et de coaching et s'appuie sur les principes de la permaculture afin de penser autrement les entreprises, associations, organisations humaines.

Nous pouvons donc maintenant démarrer VOTRE démarche agile et – donc - humanisante propre à votre organisation et à votre écosystème.


Cyril Clergeau anime des formations et réalise des accompagnements sur la “Biomim'Agilité”. Pour vous renseigner et vous inscrire, cliquez ci-dessous.



70 vues0 commentaire
02 LIBO.png